Push Braces - Injuries - Wrist and Thumb Injury

Arthrose de la base du pouce (articulation carpométacarpienne du pouce) 

Il existe de nombreux types d’arthrite. Le type le plus courant observé à la base de l’articulation du pouce est l’arthrose, souvent décrite comme une usure du cartilage de l’articulation. Dans une articulation normale, les extrémités des os sont recouvertes de cartilage lisse, qui fait office de coussin et facilite le déplacement des os les uns par rapport aux autres. Lorsque l’arthrose érode le cartilage, les extrémités des os se frottent les unes contre les autres, provoquant une douleur.

Le pouce est composé de trois os. L’os de base (métacarpe) repose sur un petit os du poignet (trapèze), formant ainsi l’articulation carpométacarpienne du pouce (CMC). La forme des os qui constituent l’articulation CMC permet au pouce d’effectuer une grande variété de mouvements. Ces mouvements permettent au pouce de saisir des objets de formes et tailles très différentes, y compris des objets de petite taille nécessitant un pincement entre le pouce et le bout des doigts.

L’arthrose de l’articulation carpométacarpienne du pouce est fréquente chez les adultes à partir de 40 ans. Des fractures ou des entorses à l’articulation peuvent accélérer l’apparition de l’arthrose. Ces symptômes s’observent davantage chez les patients féminins. 

Symptômes

Le symptôme initial de l’arthrose de l’articulation carpométacarpienne du pouce est une douleur au niveau de l’articulation lors de l’usage de la main. Les plaintes courantes sont la douleur lorsqu’on essaie d’ouvrir un bocal ou une porte de voiture ou de tourner une clé dans une serrure, etc. 

Un usage intensif ou répétitif de la main ou encore un pincement prolongé dirige la contrainte vers l’articulation carpométacarpienne du pouce touchée par l’arthrose, provoquant une douleur. Le pouce perd de sa puissance et l’articulation de base peut commencer à sortir de sa position normale. Si le patient continue à utiliser son pouce sans traitement, l’arthrose peut dégénérer en luxation complète de l’articulation carpométacarpienne du pouce. À mesure que la déformation des articulations carpométacarpiennes progresse, les mouvements des articulations deviennent de plus en plus limités.

L’examen physique du pouce révélera une bosse à la base du pouce si l’articulation carpométacarpienne est luxée complètement ou partiellement. Une pression directe sur l’articulation sera douloureuse et le fait de déplacer le pouce tout en appuyant sur l’articulation peut provoquer une sensation douloureuse de grincement, qui prouve l’érosion des surfaces articulaires lisses. 

À mesure que l’arthrose progresse, l’articulation carpométacarpienne perd en mobilité. Le patient éprouve de plus en plus de difficultés à décaler le pouce de la paume et des doigts. Souvent, au fur et à mesure que l’articulation de base s’éloigne de l’articulation, les autres articulations du pouce s’affaissent lors de la manipulation d’objets. L’effondrement le plus courant est appelé déformation en zigzag : l’articulation médiane du pouce recule, en particulier lors d’un pincement fort.  

Traitement

Les douleurs à la base du pouce dues à l’arthrose peuvent être maîtrisées grâce à une orthèse limitant les mouvements extrêmes et stabilisant l’articulation carpométacarpienne du pouce lorsque le patient fait usage de sa main. Si l’arthrose a progressé jusqu’à provoquer une déformation sévère, une reconstruction chirurgicale peut être nécessaire. 
arthrose de la base du pouce (CMC-I)
Image 1 : arthrose de la base du pouce (CMC-I)

Les avantages d’une orthèse

Push care Wrist Brace
Push med Wrist Brace
Push med Wrist Brace Splint
Push ortho Thumb Brace CMC